Statistiques 2018

Réponses aux devinettes du 5 février

32 (Il, elle me) tient la jambe. (Il, elle me) fait une scie. (Il, elle me) fait une tête grosse comme ça !

35 Mon petit doigt me l’a dit.

37 (J’ai) perdu le fil. (Je suis) largué(e). (J’)en perds mon latin. (Je) nage.

38 Voir de quel côté souffle le vent. Prendre la température. Tâter le terrain.

39 (Cela doit rester) entre quatre-z-yeux. (Cela doit rester) sous le sceau du secret.

40 (C’est) une poule mouillée. (C’est) une chique molle. (Il, elle) n’a rien dans le ventre. Etc.

42 (Vouloir construire // bâtir des) châteaux en Espagne (XVIe).  (Avoir des projets chimériques).

43 (C’est) un château de carte.  (Une chose fragile, sans assise « prête à s’écrouler »).

44 Tuer la poule aux oeufs d’or (La Fontaine). Couper l’arbre pour avoir le fruit.

45 Après moi le déluge (se désintéresser de ce qui arrivera après nous, même si c’est une terrible catastrophe (Robert).

 

Dix devinettes de février

Voici quelques devinettes pour passer au chaud ces jours d’hiver. Quelle est l’expression française correspondant aux images et expressions du monde suivantes ? Choisissez parmi ces dix possibilités et rendez-vous dimanche soir 10 février 2019 à 18 h. 00 pour les réponses.

 

Mon petit doigt me l’a dit.

(C’est) une poule mouillée. (C’est) une chique molle. (Il, elle) n’a rien dans le ventre. Etc.

(J’ai) perdu le fil. (Je suis) largué(e). (J’)en perds mon latin. (Je) nage.

(Cela doit rester) entre quatre-z-yeux. (Cela doit rester) sous le sceau du secret.

(Vouloir construire // bâtir des) châteaux en Espagne (XVIe).  (Avoir des projets chimériques).

Après moi le déluge (se désintéresser de ce qui arrivera après nous, même si c’est une terrible catastrophe (Robert).

(Il, elle me) tient la jambe. (Il, elle me) fait une scie. (Il, elle me) fait une tête grosse comme ça !

Voir de quel côté souffle le vent. Prendre la température. Tâter le terrain.

(C’est) un château de carte.  (Une chose fragile, sans assise « prête à s’écrouler »).

Tuer la poule aux oeufs d’or (La Fontaine). Couper l’arbre pour avoir le fruit.

 

 

9e

6789

Merci aux nombreux messages reçus pour notre livre

Voilà, nous pouvons remettre ci-dessous le gentil mot de Monsieur Jean-Ziegler car je lui en ai demandé la permission. Ce qui n’était pas le cas il y a quelques jours où mon ami webmaster Daniel avait cru bon de mettre ce mot avant de s’assurer de mon avis (ce qui m’a fait sortir la vapeur de la tête (expres. japonaise). Voici :

 

Capture d_écran 2018-05-15 à 18.01.36

Beaucoup de personnes intéressées par notre projet vont sur notre site-blog mais peu s’y inscrivent. Rappelons que s’inscrire ce n’est pas devoir écrire quoi que ce soit mais être averti(e) des jours où il y a eu un changement.

En fait j’ai reçu des centaines de mails ou de lettres et j’en note ci-dessous deux ou trois typiques (qui vous fait aller en bouillon de jujube)  + deux autres de personnes à qui cela peut faire un tout petit peu de publicité pour leur propre site.

Objet : Tudieu, quel boulot et quel livre magnifique ! Vraiment impressionant.
C’est un vrai bonheur de se promener dans ton bouquin : on sent que tu aimes les gens et leur parole. Il y a plein de tendresse et d’humour et en même temps, une rigueur très grande qui fait qu’on peut à peine imaginer l’immense travail qu’il a fallu accomplir pour nous donner non seulement les équivalents linguistiques comparatifs de toutes ces expressions mais également leur graphies. Ouah ! Bravo et merci !

Pierre Cornu

————

Trop content de pouvoir m’érudir, il sera en permanence attaché dans mes cagouses, promis.

Pierre Decosterd

————-

Cher Jean-Pierre,

Je suis très touché et admiratif de ton travail que je découvre à mesure, en m’imprégnant de ton livre, telle une encyclopédie. (…) Ton site est très intéressant et permettra d’approcher utilement les médias. (…) Je pense qu’il sera intéressant d’approcher les journalistes français quand le livre pourra être obtenu dans les librairies françaises.  (…) J’ai un réseau intéressant du côté de Paris, notamment à (…) . Il faut être assez méthodique, constituer une liste de contacts notamment, qui pourra t’être utile pour la diffusion du livre. (…)  

Voilà, cher Jean-Pierre, encore bravo!

 Olivier Kohler (journaliste à RTS)

————–

Cher(e)s collègues

Avez-vous déjà lu «Expressions du monde – l’humour des langues face à notre condition», de Jean-Pierre Bregnard ? Un livre (actuellement en cours de réédition) à déguster sans modération.

Angelika Eberhardt et Pierre-André Rion, co-animateurs du groupe genevois de l’ASTTI Association suisse des traducteurs, terminologues et interprètes

————–

Monsieur,

Sur  le site d’information indépendant bonpourlatete@com , je publie une chronique à teneur linguistique.

Je découvre votre livre: bravo, quel travail!. En le parcourant, je suis frappée par une chose: non pas les différences, – dont on s’amuse généralement – mais les similitudes entre expressions de langues très éloignées: les chiens ne font pas des chats/les tigres ne font pas des chiens, une autre paire de manches/de chaussures etc. J’aimerais consacrer une chronique à ce sujet si possible et en parler avec vous.

Anna Liettianna.lietti@bonpourlatete.com Facebook | Twitter | Linkedin

—————-

 

Réponses aux devinettes de Pâques

1 Habiter au diable vert (Vauvert). Être ravitaillé(e) par les corbeaux.

2 (Jouer) à saute-mouton.

3 (Elle est) belle comme un ange // un astre // un cœur. Elle fait assez mal. Etc. ( 20 expressions).

4  Ni vu ni connu. Pas vu pas pris.

5 Quand les ânes parleront latin. Quand les poules auront des dents. La semaine des quatre jeudis.         Quand il tombera du boudin grillé. À la Saint-Glinglin. Etc.

6 (Il, elle) ne ferait pas de mal à une mouche. (Il, elle) ne sait pas troubler l’eau.

 

6 devinettes pour passer Pâques

Voici 6 nouvelles expressions du monde assorties d’un dessin d’enfant.

Trouvez les équivalents français à partir de cette liste et passez de bonnes Pâques.

Réponses dimanche soir à 18 heures

 

Ni vu ni connu. Pas vu pas pris.

Habiter au diable vert (Vauvert). Être ravitaillé(e) par les corbeaux.

(Jouer) à saute-mouton.

(Il, elle) ne ferait pas de mal à une mouche. (Il, elle) ne sait pas troubler l’eau.

Quand les ânes parleront latin. Quand les poules auront des dents. La semaine des quatre jeudis.         Quand il tombera du boudin grillé. À la Saint-Glinglin. Etc

Elle est) belle comme un ange // un astre // un cœur. Elle fait assez mal. Etc. ( 20 expressions).

 

4.1.4.24.3.

Nouvelles du front

Le présent ouvrage «  Expressions du monde » L’humour des langues face à notre condition se retrouve momentanément victime de son succès. Un premier tirage de 600 exemplaires, s’est vendu en Suisse romande en moins de temps que ne dure une meringue à la sortie d’une école (expres. brésilienne).

C’est à dire en six semaines, alors même que nous allions finir la programmation de sa promotion en France (avant d’autre pays francophones).

Le temps de corriger quelques co(q)uilles (B. Vian) et relancer l’impression prendra un minimum de 4 semaines.

Rassurez-vous, vous n’aurez pas à attendre que vos cheveux traversent votre chapeau (expres. roumaine).

Réponses aux 6 devinettes du 1er mars

 

1 Mystère et boule de gomme. Dieu seul le sait. Vas // allez savoir !

2 (Il y a) anguille sous roche. Il y a un lézard. Etc

3 Un panier de crabes.

4 (Travailler) pour des prunes // des clopinettes. Travailler pour le roi de Prusse. Etc. ( 15 expressions en français)

5 Chassez le naturel, il revient au galop.

6  Ni vu ni connu. Pas vu pas pris.

 

6 devinettes du 1er mars

Voici 6 nouvelles expressions du monde assorties d’un dessin d’enfant.

Trouvez les équivalents français à partir de cette liste et réchauffez-vous l’esprit après cette rude semaine.

Réponses dimanche soir à 18 heures

Mystère et boule de gomme. Dieu seul le sait. Vas // allez savoir !

(Travailler) pour des prunes // des clopinettes. Travailler pour le roi de Prusse. Etc. ( 15 expressions en français)

Chassez le naturel, il revient au galop.

(Il y a) anguille sous roche. Il y a un lézard. Etc

Ni vu ni connu. Pas vu pas pris.

Un panier de crabes.

3a3b

3c

Réponses aux 4 devinettes du dimanche 18 février

2 Voler de ses propres ailes.

5 (Il n’y avait) pas un chat // un rat.  (Il n’y a, avait que) trois pelés et un tondu.

6 Tel père tel fils. Les chiens ne font pas des chats. La pomme ne tombe pas loin de l’arbre. Etc.

15 Quand on parle du loup… on en voit la queue. (Se dit d’une personne qui arrive à l’instant où l’on parlait d’elle).